Acheter (vérifier) ​​un vélo d’occasion

9 juillet 2021 Non Par Joel

Cet article explique comment vérifier lors de l’achat d’un vélo d’occasion.
Vous trouverez ici des conseils pour choisir le type de vélo à acheter : Quel type de vélo correspond à mes besoins .
Choisir une taille correcte : Taille de cadre réelle .
Choisir la classe d’équipement (Deore, Ultegra, SRAM, freins à disque, etc.) : Quel vélo acheter .

1. Première impression générale

Il fait jour, avec une bonne lumière du jour ? Essayez de vérifier les vélos pendant une bonne journée si possible.

A quoi ressemble le vélo ? Il n’a pas besoin d’être tout brillant, mais a-t-il l’air bien, maniable ? Le vendeur et l’endroit où le vélo est entreposé ont-ils l’air décent ? Faites confiance à votre instinct, si quelque chose ne va pas, ce n’est probablement pas le cas, vous ne pouvez pas encore mettre le doigt dessus. Remerciez-les pour leur temps et partez.

2. État du cadre

Le cadre peut être tout boueux, avec beaucoup d’autocollants, etc., mais vous devez confirmer dans quel état il se trouve. Au besoin, voyez avec le vendeur si vous pouvez nettoyer le vélo et enlever les autocollants (s’il y en a beaucoup de gros), ou ne pas acheter le vélo.

3. Symétrie – alignement et justesse des roues

Le cadre, la fourche, le guidon et les roues sont-ils tous alignés. Peuvent-ils être mis en place avec des vis, ou le cadre ou les roues sont-ils pliés ? Bien sûr, les roues doivent être vraies. Les images expliquent beaucoup mieux :

La vérification de la justesse des roues se fait facilement en soulevant une roue du sol et en la faisant tourner pendant que le vélo est à l’arrêt. Utilisez des plaquettes de frein ou un cadre comme point de référence – la roue passe-t-elle d’un côté à l’autre de plus d’un demi-mm ? Si c’est le cas, il doit être vérifié. Pour une meilleure précision, s’il n’y a pas de freins sur jante, une attache zippée peut être utilisée :

4. Roulements et roues

Si le cadre est OK et que tout est aligné, passez à l’étape suivante. Vérification de l’état des roulements. Les roulements permettent un mouvement circulaire, mais ne devraient pas avoir de jeu latéral.

Le
guidon doit se déplacer librement et en douceur d’un côté à l’autre, mais ne doit pas avoir de jeu de haut en bas ou latéral. Comme indiqué dans l’image ci-dessous:

Placez un doigt sur la connexion de la fourche et du tube de direction – au-dessus de la flèche bleue inférieure dans l’image ci-dessus. Quelle phrase ! 
Maintenez le frein avant serré et essayez de faire basculer le vélo d’avant en arrière. Si vous pouvez sentir la fourche bouger d’avant en arrière (avec le doigt de la phrase ci-dessus), ce n’est pas bon – les roulements sont soit mauvais, soit mal fixés. Les nouveaux roulements de direction coûtent environ 10 euros.

Roues En
tenant une roue en haut, essayez de la déplacer latéralement. Si les roulements sont mauvais, cela ressemblera à une petite balançoire. Parfois, il est très léger, mais peut être ressenti. Ne devrait pas être un jeu du tout. Vérifiez si les roues tournent bien. Sont-ils vrais ?

Vérifiez la tension des rayons. En tordant deux des côtés opposés. Tous les rayons d’un côté doivent avoir une tension similaire à celle des autres rayons de ce côté de la roue. Une variation évidente de la tension signifie des rayons endommagés ou une jante qui a été réparée. Les roues arrière des vélos à plusieurs vitesses ont des rayons du côté droit beaucoup plus serrés que du côté gauche, mais tous les rayons droit et gauche doivent être tendus de la même manière.

Vérifiez que les jantes ne sont pas endommagées – rayures profondes, déformations ou bosses. Vérifiez également que l’endroit où les écrous de rayon sont attachés ne sont pas endommagés.

La jante est fissurée à l’endroit où l’écrou de rayon est fixé.
Cette jante est terminée – lorsque vous essayez de serrer les rayons, les écrous seront tirés à travers la jante.

Il est également bon de retirer les roues et de vérifier à la main si l’essieu tourne bien. Sinon, les roulements sont probablement endommagés, ou du moins en mauvais état, mais suffisamment serrés pour éliminer le jeu.

Le roulement de roue qui a du jeu sur un vélo qui a été monté est probablement en panne. Les nouveaux moyeux et les nouveaux rayons coûtent à partir de 30 euros.

Pédalier
Vérifiez ensuite le pédalier. Tenez une manivelle à côté de la pédale et essayez de la déplacer latéralement. Vers et loin du vélo. Il ne doit pas y avoir de jeu latéral. Le jeu signifie des roulements BB cassés. De plus, les manivelles doivent tourner en douceur.

Le boîtier de pédalier neuf coûte environ 20 euros.

Amortisseurs
Si le vélo a une suspension. Maintenez le frein et appuyez-vous sur le vélo, faisant « couler » la suspension. Il devrait couler et revenir en douceur. Sans aucune secousse ni jeu.

5. Freins et dérailleurs

Les câbles et le boîtier doivent être bons. Le boîtier ne doit pas avoir de fissures, tandis que les câbles ne doivent pas être rouillés. Ils doivent se déplacer en douceur lors de l’utilisation des leviers de frein et de dérailleur. Avec les systèmes hydrauliques, il ne devrait y avoir aucune fuite de liquide.

Câble rouillé visible à travers le boîtier endommagé.

Les freins doivent freiner fortement, mais uniformément – ​​il ne doit pas y avoir de changements soudains de la force de freinage. Ils ne doivent pas rayer la roue (ou le disque) lorsque les leviers sont relâchés. De bons freins, même s’ils ne fonctionnent pas bien, peuvent être facilement mis en place, tandis que les mauvais (ou endommagés) ne peuvent jamais bien fonctionner.

Les dérailleurs doivent changer de vitesse, sans trop de retard, en faisant tomber la chaîne ou en faisant du bruit. S’ils ne fonctionnent pas, ils sont soit pliés (courbure visible dans la cage), soit ont besoin d’être installés, ou de nouveaux câbles et boîtiers.

Bent rear derailleur cage.

 

6. Tour d’essai

Le dernier, mais pas le moins important : le tour d’essai. Les étapes avant sont importantes car il ne faut pas conduire un vélo qui n’est pas vérifié pour être sûr et fonctionnel.

Trouvez un endroit sans trafic dense et faites un essai avec le vélo. Voyez comment le vélo se dirige, comment il se comporte, vous sentez-vous bien ?

Si le vélo a des vitesses, vérifiez séparément les leviers de vitesses avant et arrière. Déplace-t-il rapidement et avec précision, sans frottement de la chaîne ? La chaîne tombe-t-elle lors du passage aux pignons les plus grands et les plus petits à l’avant et à l’arrière ?

Vérifiez à la fois le frein avant et le frein arrière – d’abord séparément, puis ensemble. Freine-t-il progressivement, de manière prévisible et les freins sont-ils suffisamment puissants ?

Les pédales, manivelles et plateaux avant sont-ils parallèles, sans oscillation ni jeu ?

Levez-vous de la selle, pédalez fort, appuyez sur les pédales. Le cadre se tord-il trop ou fait-il des bruits de craquement ? Ce sont tous des signes d’un cadre endommagé ou fissuré.

Le vélo se dirige-t-il et se sent-il bien ?

Enlevez les mains des barres (pour les expérimentés et prudents) et essayez de rouler sans tenir le pivot.

  • Le vélo va-t-il droit quand le corps est droit, ou faut-il s’incliner pour compenser ? S’il faut se pencher, les roues ou le cadre ne sont pas droits (ou les deux).
  • Le vélo peut-il être facilement dirigé sans les mains du guidon ? Sinon, les roulements de direction sont probablement mauvais.