Récupérer les données de clé usb formatée : ce qu’il faut savoir

Récupérer les données de clé usb formatée : ce qu’il faut savoir

28 avril 2019 0 Par Kamel

Même si vous êtes un utilisateur averti d’une clé USB, vous n’êtes pas à l’abri d’une éventuelle panne de  ce support de stockage. Il se peut même que vous perdiez vos données en formatant accidentellement votre clé USB. La question qui se pose maintenant est : comment récupérer vos données suite à un formatage ? Pour répondre à cette question, il faut comprendre ce qu’un un formatage. Les détails dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’un formatage ?

Le formatage n’est pas une erreur de manipulation. Au contraire, il permet de préparer une clé USB à recevoir des données. Pour ce faire, vous devez choisir un système de fichier. Deux types de formatage s’offrent à vous à savoir le formatage  haut-niveau et le formatage bas-niveau.  Si vous optez pour le formatage haut-niveau, l’opération sera simple et rapide. Elle consiste à créer un secteur de démarrage principal ainsi qu’une partition avec comme système de fichier  ( Fat32 ou exFat).

Dans le cas où vous optez pour le formatage bas niveau, sachez que l’opération consiste à revisiter le contenu de chaque secteur de votre clé USB en vue de modifier sa valeur par la valeur 0 ou une autre prédéfinie.

Comment récupérer des données sur une clé USB formatée ?

Avant toute chose, sachez qu’une clé USB formatée est une clé USB qui fonctionne parfaitement et qui peut recevoir des données. La question qui se pose est : comment récupérer les données de clés USB formatée ? Tout dépend de la nature du formatage car l’opération de récupération de données n’aura pas la même envergure.

Dans le cas d’un formatage haut niveau sans réutilisation en écriture, la récupération de données  s’avère particulièrement aisée. Toutefois, il ne faut pas tenter la récupération avec des logiciels de récupération gratuits. Il est plus conseillé d’investir pour des logiciels payants comme R-studio, Get Data Back ou encore Disk Drill.

Si après le formatage de haut niveau, la clé USB a été de nouveaux utilisés, la récupération à 100% n’est plus possible. Les zones qui contiennent de nouvelles données ne sont plus exploitables. Le professionnel de récupération doit se contenter des zones qui n’ont pas été réécrites. Sachez que si le volume de données réécrit est égal ou supérieur au volume des données avant formatage, il n’est pas nécessaire de procéder à une récupération de données. De plus, en fonction de l’importance de la réécriture, l’arborescence peut être éclatée partiellement ou totalement. Dans tous les cas, le spécialiste privilégie les logiciels de récupération payants afin d’obtenir un taux de récupération élevé.

Si vous avez procédé à un formatage bas niveau, la récupération de données plus possible qu’importe le type de logiciel utilisé. Heureusement qu’un tel formatage est rarement accidentel. Ainsi, si vous procédez à un formatage bas niveau, cela signifie que c’est une action volontaire. Il ne serait pas logique que vous tentiez ensuite de récupérer des données avant le formatage.  Vous auriez dû prendre le temps de les enregistrées sur un autre support avant de passer à l’action .