Sept choses auxquelles vous ne vous attendez pas sur la cuisine indienne.

Sept choses auxquelles vous ne vous attendez pas sur la cuisine indienne.

5 juin 2021 0 Par Joel

Sept choses auxquelles vous ne vous attendez pas sur la cuisine indienne

Malgré la civilisation qui a gagnée plus de la moitié du monde, les coutumes culinaires dans les différents pays et continents demeurent. Chaque culture a sa cuisine propre à elle. Ici, nous nous intéresserons à la cuisine indienne qui se retrouve pratiquement dans tous les pays aujourd’hui de par sa spécialité culinaire. La cuisine indienne recouvre une grande variété de cuisines régionales d’Inde. Généralement elles sont influencées par les épices, herbes, fruits et légumes que l’on trouve dans chaque région du pays, mais également par la religion et l’histoire.

Ainsi, le végétarisme est très répandu dans la société indienne, majoritairement d’obédience hindoue, souvent résultat d’éthiques religieuses brahmaniques, jaïnes ou sikhes. Dans cette culture, la consommation de bovin ou de porc, de rapaces, etc., est limitée par les interdits de l’hindouisme et de l’islam. La cuisine indienne est influencée alors par les interactions avec la Perse et la présence européenne dans le sous-continent. Découvrez à travers cet article sept choses auxquelles vous ne vous attendiez pas sur les cuisines indiennes.

Que doit-on savoir sur la cuisine indienne : le pays des épices ?

Nous le savons tous, la cuisine indienne s’est répandue dans le monde avec les migrations des Indiens, notamment dans l’océan Indien, l’Europe, l’Amérique du Nord et les Antilles où elle a été enrichie d’apports nouveaux. Savez-vous que l’inde est un pays où l’on consomme beaucoup d’épices ? Tous les repas indiens du nord au Sud, de l’est à l’ouest, les centaines de recettes indiennes sucrées ou salées, se cuisinent avec des épices et des herbes. Etant un pays grand producteur et consommateur d’épices, l’Inde commence à les troquer avec les pays voisins à l’époque des caravanes qui sillonnent alors le pays. C’est peut-être la raison pour laquelle à la route de la soie succède la route des épices. Cette utilisation d’épices en Inde depuis des siècles et des siècles est liée aussi à la santé car chaque épice à un bénéfice sur l’organisme humain. L’aspect climatique du pays étant très chaud donc, contre la chaleur, les épices aident le corps en produisant la transpiration. La cuisine indienne est alors préventive contre des maladies grâce aux épices utilisées pour sa préparation ; car chaque épice a sa vertu. 

Que savoir d’autre sur la cuisine indienne ?

Nous le savons tous, l’Inde regorge de spécialités culinaires aux saveurs variées qui font le plaisir de nos papilles gustatives. Beaucoup de restaurant indien dans presque tous les pays comme par exemple les restaurants indiens à Anthony sont installés pour vous dévoiler ses recettes issues de la cuisine traditionnelle indienne comme : naan au fromage, pakora aux épinards et oignons, dhal à base de légumes et beaucoup d’autres recettes. La volaille est l’une des viandes les plus consommées en Inde, c’est la raison pour laquelle on le retrouve si souvent dans les recettes indiennes. Dans les cuisines indiennes, retrouvez très souvent les épices gingembre frais, tomates, oignons, cumin, curcuma etc. La liste n’est pas exhaustive mais en générale ces épices apparaissent la plupart du temps dans les gastronomies indiennes.