6 questions à poser pour choisir un carreleur

20 juillet 2021 Non Par Povoski

Une bonne règle de base est de choisir un entrepreneur en carrelage ayant au moins trois ans d’expérience, et ayant fait ses preuves dans la pose de carreaux de sol et de mur.

Choisissez le carrelage avant d’engager un entrepreneur en carrelage. Cela peut ne pas sembler évident, mais cela déterminera l’ampleur du travail et le niveau de compétence et d’expertise requis.

Il est toujours préférable de faire appel à un professionnel, surtout si vous n’avez jamais posé de carrelage auparavant ou si vous avez un projet particulièrement important à entreprendre.

Cependant, le choix d’un professionnel ne doit pas nécessairement être un champ de mines. Il est important de faire des recherches au préalable.

1. Choisir le carrelage avant d’engager un carreleur

Cela peut ne pas sembler évident, mais cela déterminera l’ampleur du travail et le niveau de compétence et d’expertise requis.

Par exemple, les carreaux de grand format ou un projet impliquant des carreaux de tailles différentes dans un motif, seront plus chers et plus difficiles à installer.

2. Demandez à votre entourage de vous recommander un professionnel

Demandez un devis par écrit.  Il est important de recevoir un devis signé et détaillé de la part du carreleur de votre choix.

L’adage selon lequel le bouche à oreille est souvent le meilleur s’applique également à la sélection d’un artisan carreleur professionnel.

Si vous connaissez quelqu’un qui a récemment eu du succès avec une installation de carrelage, demandez à cette personne les coordonnées de l’installateur.

En outre, vous pouvez inspecter vous-même la pose du carrelage pour avoir une bonne idée de la qualité de l’exécution.

3. Demandez à votre fournisseur de carrelage local une liste d’entrepreneurs réputés.

Cette démarche est différente d’une recommandation directe, car il s’agit essentiellement d’une liste d’entrepreneurs qui s’approvisionnent régulièrement auprès de votre fournisseur local.

Ces entrepreneurs valent la peine que vous les recherchiez, car ils sont susceptibles d’avoir une expérience considérable.

Demandez à l’entrepreneur de vous montrer des photos d’installations antérieures et des références. S’il a confiance en son travail, ce ne sera pas un problème.

N’oubliez pas de leur demander s’ils sont adaptés à votre projet en termes de taille et d’exigences, depuis combien de temps ils sont en activité, le nombre de projets qu’ils ont entrepris, le temps moyen qu’il faut pour achever un projet et, peut-être le plus important, leur disponibilité.

4. Une fois que vous avez choisi un carreleur

Le choix d’un carreleur n’est qu’un aspect de l’équation. Que faites-vous lorsque vous pensez avoir trouvé le professionnel idéal ?

N’oubliez pas de lui demander s’il est adapté à votre projet en termes de taille et d’exigences, depuis combien de temps il est en activité, le nombre de projets qu’il a entrepris, le temps moyen qu’il faut pour réaliser un projet et, peut-être le plus important, sa disponibilité.

5. Demandez un devis par écrit

Il est important de recevoir un devis signé et détaillé de l’entrepreneur en carrelage de votre choix. Celui-ci doit tenir compte des services exacts à fournir, qui peuvent comprendre l’enlèvement des anciens carreaux, la réparation et l’égalisation du sol à l’aide d’une sous-couche ou d’un produit d’égalisation approprié, l’application d’une couche d’apprêt sur la surface, le scellement des joints et l’élimination des anciens carreaux.

Par ailleurs, quels matériaux (carreaux, apprêts, adhésifs, additifs, joints et produits d’étanchéité) seront fournis par l’entrepreneur en carrelage ? Dans la plupart des cas, une imperméabilisation est nécessaire lors de l’installation ou de la rénovation d’une salle de bains.

Quelles sont les quantités nécessaires ? Quel est le délai de démarrage et d’achèvement du projet ? Combien vous sera-t-il demandé de payer d’avance et de quelle garantie disposerez-vous ?

Pour avoir l’esprit tranquille, vérifiez que le carreleur que vous avez choisi utilise le bon système de colle et de joints.

6. Vérifiez que le système d’installation a fait l’objet d’un devis.

Pour avoir l’esprit tranquille, vérifiez que le carreleur que vous avez choisi utilise le bon système de colle et de joints. Vous pouvez le faire en parlant à un vendeur qualifié chez le marchand de carreaux utilisé par ce carreleur spécifique.

Vous pouvez également visiter le site Web du fabricant ou consulter une ligne de conseils techniques.

Plus vous vous assurez dès le départ de choisir un carreleur réputé et expérimenté, moins il y a de chances que quelque chose se passe mal.

Un seul carreau mal placé peut mettre en péril tout un projet. Les erreurs de pose de carrelage sont difficiles à dissimuler, et leur réparation entraîne des dépenses et un temps supplémentaires.