Comment installer une pompe immergée ?

Comment installer une pompe immergée ?

29 avril 2019 0 Par Fabia

Une pompe immergée pour être efficace doit être installée correctement et avec ses accessoires. Pour cela on recourt à différentes techniques. Dans la plupart des cas, l’assistance d’un professionnel est indispensable, notamment pour des questions de sécurité.

Ce dispositif sert à puiser l’eau dans un forage, d’une rivière, d’un puits ou d’un tout autre point d’eau. Contrairement aux pompes à surfaces donc, on les immerge totalement. De ce fait elle est parfaitement étanche. Cependant, cela rend difficile son installation.

 

Un plan d’installation et une équipe de deux personnes

 

L’installation d’une pompe immergée ne s’effectue pas sans préparation. De préférence, même, il faudra construire un plan d’ensemble et des résultats attendus. De plus, mieux vaut opter pour un modèle adapté aux caractéristiques de l’eau (claire ou chargée). Comme une pompe peut servir plusieurs fois, elle s’expose à la corrosion. Le modèle idéal est par conséquent fabriqué à base d’un matériau anticorrosif.

 

Pour ce qui est de l’installation proprement dite, une seule personne ne suffira pas. En effet, elle pèse dans les trentaines de kilos. D’ailleurs, on est parfois obligé de descendre à une profondeur supérieure à 10 mètres pour vérifier si elle reste bien en place. L’autre coéquipier assurera la sécurité de celui qui procède à l’installation.

 

Utiliser un câble de suspension

 

Pour faire descendre la pompe dans le puits ou la cave, on utilise un câble de la même longueur que le câble d’alimentation. Attention à ne pas laisser ce dernier tomber dans l’eau. On attache ainsi le câble de suspension sur le clapet anti-retour. Et on fixe l’autre bout sur un support au bord du puits. Il faudra submerger la pompe à environ un mètre au-dessus du fond.

 

En effet, il faut laisser assez d’espace pour que l’eau puisse facilement passer par le dispositif d’aspiration et la veloute. Il est important de respecter la hauteur de refoulement maximale de la pompe. Si on la dépasse, celle-ci ne fonctionnera pas.

Fixer le tuyau sur une poutre

Ensuite, une fois la pompe mise en place. On doit la fixer le tuyau PE sur une poutre au-dessus de l’eau. Les puits sont en général dotés d’une poutre. Si on n’en a pas à disposition, il faudra en installer une. Une fois tout cela achevé, on passe à l’installation électrique. Si la pompe, le câble d’alimentation, et son moteur sont imperméables.

L’alimentation électrique doit être installée hors de portée de l’eau. Si le fil électrique de la pompe n’est pas assez long, il suffit de le rallonger tout en renforçant le tout avec une protection étanche. On le branche par la suite à la boite de démarrage. Celle-ci peut être placée dans un endroit facile d’accès comme le garage.

Ne pas oublier les autres accessoires

Enfin, il est utile d’installer d’autres accessoires pour assurer une bonne durée de vie à la pompe. Tel est le cas d’un pressostat. Celui-ci actionne la pompe ou l’arrête quand un robinet s’ouvre ou s’arrête. Cela évitera aussi à la pompe de s’user lorsque l’eau commence à manquer.