Pompe a eau : ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans l’acte d’achat

3 décembre 2019 Non Par Amine

Dans les maisons, les jardins ou à côté des puits, on retrouve divers appareils aux usages multiples destinés à manipuler l’eau selon les besoins de chaque personne. Cet article vous dresse la liste des différentes pompes à eau proposées par les fabricants ainsi que les eaux pour lesquelles ces pompes sont destinées.

 

Les différentes catégories de pompe a eau et leur fonctionnement

Il existe 3 catégories principales de pompe à eau. Chacune de ces pompes à eau à un fonctionnement particulier. Il y a les pompes centrifuges, celles qui sont submersibles, et enfin, celles qui sont auto-amorçantes.

Les pompes centrifuges encore nommées circulateurs, sont destinées à être utilisées pour aspirer une eau située à un niveau peu profond ; c’est-à-dire au niveau correspondant aux circuits qui restent fermés. Ce type de pompe nécessite votre intervention pour démarrer à cause de leur puissance d’aspiration souvent très basse. Compte tenu de leur fonctionnement, elles sont à tord confondues avec les pompes auto-amorçantes.

Ces dernières (pompes auto-amorçantes), sont mises hors de l’eau et disposent d’un moteur qui gouverne leur fonctionnement. Et pour opérer, cette catégorie de pompe a eau a besoin d’une structure ou d’une composition unique. Il s’agit du raccord à aspiration qui va aspirer directement l’eau dans la source (puits, forage, bassin,…). 

 

L’eau aspirée est ensuite refoulée au travers le raccord de refoulement qui porte encore bien son nom. La pompe à eau pour la pluie, les fameuses pompes dites de surfaces avec lesquelles de nombreuses personnes arrosent leurs espaces verts à la maison (jardins, pelouses,…) font partie des pompes à eau et la pompe de surpression qui joue le rôle de pompe de surface et renforce aussi le niveau de pression de l’eau au sein des bâtiments, immeubles et habitation domestiques.

Enfin, les pompes submersibles. Et comme le mot le dit si bien, ces pompes sont plongées dans l’eau directement (contrairement à la pompe auto-amorçante) mais possèdent les mêmes parties (tuyau d’aspiration et celui de refoulement) que la pompe auto-amorçante avec des longueurs supérieures bien évidemment. Les pompes pour le relevage, les pompes immergées se retrouvent dans ce groupe de pompes submersibles.

 

La nature des eaux qui sont aspirées avec une pompe à eau

Avant d’acheter une pompe à eau, il est indispensable de connaître la nature ou le types des eaux que vous voudriez aspirer avec votre pompe. Cette connaissance vous met à l’abri des dépenses inutiles. Tenez aussi compte du débit de la pompe, de sa pression, de la longueur des tuyaux d’aspiration et de refoulement et bien sûr de la qualité des matériaux utilisés pour fabriquer la pompe à eau.

Les eaux aspirées par les pompes sont de 4 sortes : les eaux claires, les eaux salées (l’aspiration de cette eau doit se faire avec une pompe non métallisée), les eaux peu chargées ayant du sable fin et enfin les eaux très chargées à cause des particules grandes et grosses qu’elles contiennent.