Un ferronnier : qui est-ce?

Un ferronnier : qui est-ce?

6 avril 2020 0 Par Amine

S’il y a eu une époque où les réalisations du ferronnier étaient une véritable tendance en matière de décoration ou de construction, il faut avouer que les objets en fer forgé reviennent actuellement en force.

En effet, il n’est plus désormais rare de retrouver un peu partout dans la France des baies vitrées ou des roseraies en fer forgé. Mais le ferronnier qui est-ce en réalité ? Revenons sur cette question dans la suite de cet article. Présentation du ferronnier Avant de dire ce qu’est un ferronnier, voyons d’abord ce qu’est la ferronnerie. Existant depuis des milliers d’années, la ferronnerie est la profession consistant à travailler un métal généralement ferreux afin d’avoir des objets à usage artistique ou décoratif.
Ainsi, le ferronnier est donc le professionnel ou l’ouvrier qui se charge d’effectuer tout cela. Travaillant généralement dans une forge, le ferronnier conçoit la plupart du temps des objets destinés à une utilisation intérieure ainsi que des ouvrages destinés à une utilisation extérieure tant que son revetement le protége de la rouille. C’est l’exemple des rampes d’escalier, des portails, grilles ou cheminées.

Pour venir à bout de ses réalisations, il se sert souvent de moules, burins, pinces, marteaux puis emploie les méthodes telles que le forgeage, la fonte et le martelage. Cependant, pour concevoir ses réalisations, le ferronnier procède d’abord à une étude de l’ouvrage à réaliser. Ensuite, il recherche le métal idéal pour réaliser l’ouvrage ou l’objet puis enfin, il passe à la conception. Il finit cette dernière avec des méthodes telles que le polissage, la pose de patine, le ciselage et l’ébarbage.

Existe-t-il une formation pour accéder au métier de ferronnier ?

Pour accéder à la profession de ferronnerie, il existe une variété de diplômes professionnels. En réalité, le niveau CAP est le niveau de base pour intégrer ce corps de métier. Cependant, si vous possédez déjà un CAP ferronnier, vous pouvez compléter ce diplôme avec un BMA ferronnier d’art.

Par ailleurs, avec un niveau bac, vous pouvez accéder à cette profession avec un brevet professionnel de serrurerie-métallerie ou un brevet de maîtrise ferronnier. De même, après un baccalauréat technologique STD2A, vous pourriez préparer un diplôme des métiers d’art, décor architectural option métal afin d’accéder à cette profession. Par ailleurs, vous pourriez recourir aux formations disponibles à l’Ecole internationale de ferronnerie française afin de devenir ferronnier.

Existe-t-il des compétences pour être un ferronnier ?

Pouvant travailler de manière autonome ou en tant que salarié dans une entreprise d’au plus 10 salariés, le ferronnier doit posséder certaines compétences afin de bien mener sa mission. En effet, ce professionnel doit faire preuve d’une grande imagination car il faut qu’il soit en mesure de concevoir un modèle unique de motif d’ornementation pour chaque client.

De plus, vous n’êtes pas sans savoir que le ferronnier utilise souvent des objets pointus et tranchants alors qu’il faut qu’il dessine au préalable ses œuvres avant de les concevoir. Pour cela, il doit posséder une bonne adresse ainsi qu’une bonne précision afin de réaliser des objets dignes d’un professionnel. De même, il doit posséder une bonne connaissance en art et en dessin géométrique.