Comment comptabiliser les charges liées au gardiennage, à la sécurité et à la télésurveillance en Belgique ?

Comment comptabiliser les charges liées au gardiennage, à la sécurité et à la télésurveillance en Belgique ?

25 avril 2019 0 Par Fabia

Bon nombre de sociétés à Ixelles peuvent quelquefois faire face à des frais divers. Ces derniers peuvent concerner de prés ou de loin des charges associées au recours au gardiennage, à la mise en place du système de télésurveillance ou encore à la sécurité. Ces dépenses respectent un enregistrement comptable propre en fonction de l’activité principale de la structure.

Considérer la location ou de l’acquisition de matériel de sécurité et de télésurveillance

Avant toute chose, il est primordial de différencier deux sortes de cas. Soit la société à Ixelles achète elle-même le bien qu’il soit posé ou non par une autre entreprise, soit l’entreprise loue le matériel et confie l’ensemble de la gestion du processus comptable à une entité tierce.

Quand une entreprise procède à l’achat d’un matériel de sécurité ou du matériel de télésurveillance, il est essentiel de vérifier si ces acquis en question suivent ou non aux différentes conditions posées afin d’être qualifiées de bonnes immobilisations corporelles.

La gestion comptable de ces entreprises à Ixelles, Bruxelles ou à Saint-Gilles privilégie les immobilisations inscrites à l’actif du compte selon l’évaluation qui en aura été effectuée. A titre de rappel, une immobilisation corporelle indique un actif concret porteur d’atout économique futur à l’entreprise. Elle produit une ressource à la structure.

Identifier le bien et son amortissement

La structure doit en effet avoir l’intention de se servir de ce bien matériel plus d’un exercice comptable. Pour la comptabilisation de cette opération d’acquisition de matériel de télésurveillance ou de sécurité, le professionnel comptable doit débiter le compte 21 de l’entreprise cliente « immobilisations corporelles » correspondant. D’habitude, le compte 218 « autres immobilisations corporelles » est débité. L’expert du chiffre crédite également le compte 404 « fournisseurs d’immobilisations ».

La durée durant laquelle la société se sert du bien devra être identifiée. Avec cela, il faut déterminer l’amortissement annuel du matériel. A ce titre, le compte 68112 « dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles » doit être débité et le compte 281 « amortissements des immobilisations corporelles » crédité.

Dans certains cas, il existe des opérations d’achats comptabilisées sur option et par exception dans un compte de charges. L’expert-comptable se trouve ainsi obligé de le déduire immédiatement et utilise le compte 6063 « fournitures d’entretien et de petit équipement ».

Tenir compte de la location de matériel de sécurité et de télésurveillance

Quand le même type d’équipement de sécurité et de télésurveillance est assujetti à une location afin de privilégier la société titulaire du contrat, la gestion comptable à Ixelles se montre très simple.

En effet, l’expert-comptable débite le compte 6135 « locations mobilières » ou le compte 6122 « crédit-bail mobilier » selon la nature de la convention (contrat de crédit-bail ou location financière). Il débite également le compte 44561 « TVA déductible sur autres biens et services » et crédite le compte 401 « fournisseurs ».

Dans le cas où la facture est payée, le professionnel en comptabilité débiterait le compte 401 « fournisseurs » et crédite le compte 512 « banque ».