Comment faire face aux mauvais payeurs ?

Comment faire face aux mauvais payeurs ?

2 septembre 2021 Non Par Valentina

Malgré des vérifications minutieuses et des recherches intensives, vous pouvez toujours faire face à un mauvais payeur. Et pour cause, la majorité d’entre eux ne décident pas de leur propre chef de ne pas vous payer. C’est parfois dû à des changements imprévus dans leur situation financière, à un oubli ou autre. Il n’en demeure pas moins que vous avez besoin de recouvrer votre argent. Alors que faire ? Voici quelques conseils que l’on peut vous donner pour faire face à un mauvais payeur.

Essayer de discuter pour commencer

Comme susmentionné, il peut s’agir d’un simple oublie. Les mauvais payeurs peuvent donc être ouverts à la conversation. Le plus simple et le moins couteux restent de les approcher pour avoir une discussion.

Il ne s’agit pas ici de les attaquer. Si vous agissez trop brutalement, cela pourra couper court aux négociations et compliquer davantage la récupération de votre argent. Soyez calme et posé pour exposer la situation. Rappelez simplement que les échéances ont été dépassées et les délais que vous lui avez accordés. Vous pouvez aussi lui rappeler la somme qu’il vous doit.

La conversation peut mener à trouver une solution afin que le mauvais payeur puisse vous payer l’intégralité de la somme, sans pour autant se mettre en danger financièrement. Un contrat verbal pourra alors être fait. Mais attention, dans le cas d’une procédure légale, ce dernier sera difficile à prouver. Il est toujours conseillé de tout mettre par écrit.

Les procédures de conciliation à la Mairie

Désormais, pour faire face aux problèmes de voisinage et notamment aux conflits entre propriétaires et locataires, les Mairies françaises proposent un bureau de conciliation. L’objectif étant d’aider les particuliers dans la résolution de leur problème, sans avoir à surcharger les tribunaux. Les soucis que vous avez avec les mauvais payeurs peuvent notamment être réglés ici.

Il suffit d’une demande auprès du bureau de conciliation. Vous expliquez votre situation au négociateur qui convoquera l’autre partie pour entendre sa version. Vous serez ensuite convoqué à deux pour une table ronde et pour pouvoir convenir d’une solution de remboursement adaptée à tout le monde.

Il s’agit, encore une fois, d’une sorte de procédure à l’amiable. Mais dans ce cas, vous allez être guidé et accompagner par des professionnels. Ce qui vous garantit un peu plus de réussite et qui facilitez les négociations. Attention toutefois, les conciliateurs sont neutres. Ce ne sont pas des avocats qui tentent de vous défendre uniquement.

Procéder par voie d’huissier

Si même le contrat signé auprès du bureau de conciliation n’a pas incité les mauvais payeurs à régler leur dette, il vous reste la procédure juridique. C’est-à-dire que vous allez porter plainte pour retard ou absence de payement. Ce qui vous autorisera à procéder à une saisie. Néanmoins, il y a des étapes à respecter pour ce faire.

Avant de faire appel à un huissier pour faire la saisie des affaires  de votre mauvais payeur, vous devez envoyer au moins 3 lettres de mise en demeure, à deux semaines d’intervalle chacune. Si aucune ne revient sans réponse, vous pouvez vous lancer dans la procédure de recouvrement pour demander la saisie de ses affaires pour une vente aux enchères publiques.