Quelles sont les différentes utilisations d’un sous-marin ?

Quelles sont les différentes utilisations d’un sous-marin ?

8 juin 2020 0 Par Jane

Le sous-marin est un submersible habilité à naviguer sur la mer et à se déplacer sous l’eau. Il se différencie des autres navires et bateaux, qui eux, peuvent uniquement voguer en surface. Certains sont destinés à être des navires de guerre tandis que d’autres répondent à un usage civil.

Dans cet article, on vous dévoile les différentes utilisations d’un sous-marin.

Les utilisations militaires des sous-marins

Les sous-marins militaires peuvent être affrétés à différents types de missions contrairement aux autres submersibles qui ont été utilisés pour couler les navires ennemis (à la Seconde Guerre mondiale). Ils ont été utilisés pour interdire l’accès ou la sortie d’un port ou encore pour mouiller des mines.

Les sous-marins actuels sont modernes et équipés pour la lutte anti-sous-marine, la lutte anti-navires de surface, l’infiltration des forces spéciales, l’accompagnement des groupes de combat tels que les groupes aéronavals, l’attaque de cibles à terre, le ramassage d’informations, les interventions de sauvetage/recherche et la dissuasion nucléaire.

En général, les sous-marins militaires sont divisés en séries et en classes. À ce jour, ils se répartissent dans les types suivants :

  • Les sous-marins lanceurs d’engins balistiques : ils sont à propulsion nucléaire. Ils ont pour visée la dissuasion nucléaire. Ils peuvent lancer en plongée des missiles dynamiques à charge nucléaire. Ils sont les plus silencieux et disposent d’une très grande taille.

  • Les sous-marins d’attaque : ils sont aussi à propulsion nucléaire et interviennent pour détruire les forces de surfaces et sous-marines ennemies.

  • Les sous-marins de sauvetage : ils assemblent l’équipage d’un sous-marin en difficulté.

  • Les sous-marins lanceurs de missiles de croisière : ils sont dotés de missiles de croisières et de missiles anti-navires.

Les utilisations civiles des sous-marins

Ce type d’usage reste rare. Il existe 4 utilisations civiles à ce jour :

  • la recherche océanographique,
  • le transport maritime,
  • l’utilisation comme « navire de services »
  • le sauvetage.

Les sous-marins de recherche océanographique succèdent aux bathyscaphes qui servent à explorer les profondeurs. Ils ont pour but d’observer et de collecter des échantillons. Toutefois, ils peuvent également être mobilisés pour des missions variées comme l’inspection de la lutte anti-pollution, l’identification de vieilles épaves (Titanic) ou pour la gestion de litiges avec les pétroliers. Ils interviennent aussi pour assister d’autres sous-marins en difficulté.

Seuls deux cargos sous-marins, le Bremen et le Deutschland, ont été fabriqués par l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. Ils ont une capacité de 47t chacun. Quelques machines ont été utilisées pour porter des chargements comme les vaches à lait par exemple pendant la Deuxième Guerre mondiale ou encore celles qui ont été conçues par l’Union soviétique pour traverser la Crimée.

L’industrie gazière et pétrolière emploie de petits sous-marins en sus des ROV et des drones. Ils font office de navires de services sur les champs d’exploitation. Leurs missions consistent en l’observation et le ramassage de mesures, l’aide pour poser des câbles, le sauvetage, le déploiement des plongeurs et le contrôle des infrastructures sous-marines. Une poignée de ces sous-marins opèrent dans la mer du Nord, mais de nouvelles unités attendent de voir le jour.

Selon les dires, l’emploi des sous-marins à des fins touristiques ou de transport commercial reste encore dans la phase test.