5 façons de communiquer sur un chantier

5 façons de communiquer sur un chantier

26 août 2020 0 Par Barbara

La communication est un élément très important pour la bonne marche d’un chantier. C’est elle qui permet à tous les intervenants d’un tel projet de mener à bien leurs différentes activités et de livrer l’ouvrage dans les temps. Pour vous aider dans la bonne marche du projet, voici 5 façons de communiquer sur un chantier.

1. Utiliser la parole

Sur un chantier de construction, la parole est le premier instrument de communication qui est utilisé par tous ceux qui y travaillent. En effet, c’est le moyen le plus simple pour une équipe dirigeante de transmettre des consignes à leurs ouvriers. C’est également ce canal qui est le plus utilisé entre tous ces intervenants pour s’assurer que chacun d’eux joue bien son rôle.

Il n’est donc pas rare d’apercevoir sur un chantier de construction un talkie-walkie, un micro ou encore un interphone. Se faisant généralement sans intermédiaire, cette façon de communiquer est jugée très rapide. Avec la parole, la gestion d’un chantier de construction est très aisée.

2. Se servir de courriels (E-mails)

L’avancée de la technologie est un phénomène qui touche tous les secteurs d’activité y compris celui de la construction. Grâce à cette dernière, on peut aujourd’hui transmettre une information importante à un supérieur hiérarchique sur un chantier par courriel.

Bien que cette façon soit très appréciée par de nombreux professionnels, il n’en demeure pas moins qu’elle a quelques inconvénients. Un peu lente, cette dernière nécessite en effet la mise en œuvre d’équipements plus sophistiqués. C’est d’ailleurs pour cette raison que sur un chantier de construction, son utilisation est seulement réservée aux membres de l’équipe dirigeante.

3. Faire usage des panneaux de signalisation

Qui dit chanter parle forcément de bruits. Dans ce genre de situations, l’utilisation de la parole sera simplement inutile. Pour continuer à transmettre des consignes à toutes les personnes qui interviennent sur ce site de construction, on peut ainsi faire usage de panneaux de signalisation.

Peu encombrants, ces derniers vous permettront de poursuivre vos activités sans aucune difficulté. Cependant, avant de les utiliser, vous devez veiller à ce que toutes les personnes qui travaillent sur le chantier comprennent bien les signes et les codes qui sont affichés sur ces derniers. Pour en avoir le cœur net, n’hésitez donc pas à faire des séances de formation à ce sujet.

4. Utiliser des gestes (signes)

Comme autre moyen de communiquer sur un chantier on a l’utilisation des gestes. Au même titre que les panneaux de signalisation, les signes sont très efficaces sur un chantier dans lequel il y a trop de bruits. Grâce à ces derniers, vous avez en effet la possibilité de transmettre dans ces situations plus rapidement et subtilement une information à votre interlocuteur. Toutefois, il est important que celui à qui vous transmettez le message sache le déchiffrer. Pour ce faire, une mise au point est donc très souvent nécessaire.

5. Recourir à des comptes rendus

Transmettre un message sur un chantier peut également se faire en utilisant des comptes rendus. Généralement par écrit, ces derniers peuvent dans certains cas être verbaux. Pratiques, ils permettent à tous les intervenants sur un chantier de construction d’être au même niveau d’information. Grâce à ceux-ci, une entreprise de construction peut veiller à la bonne marche de ses travaux et livrer l’ouvrage dans les délais requis.